Blog

L’île de Silbasurla mer Adriatique – où le stress est unenotioninconnue …

Guide de la région, Nouveautés, Nouveautés vidéos

Il existe de nombreusesfables et de nombreuxmythestraditionnelssur la minusculeîle de la mer Adriatique, appeléeSilba (signifiantforêt), quidurant les longuessoirées d’hiver, sontracontés et transmis en héritage au mondeentier par les 300habitantsqui l’habitent. En fait, quiconque se retrouvesur l’une desesnombreusesplages a l’impression de revenirdans le passé et que le temps s’estsoudainralenti, juste pour lui, le soulageantainsi de tout lestressaccumulé.

SurSilba, seul le facteur est autorisé à se déplacer en moto, et ce, avecunepermis spécial, sinon, même la circulation en vélo est interdite, du moins en été. Cetterestriction au niveau des transports est compensée par l’inépuisablerépertoire d’idées des locaux, permettant ainsi d’observertoutessortes d’étranges «compagnons de voyage» dans cet endroit.

Maisautrement, la vie est beaucoup plus calmeici. Un ferryrelieZadar à l’île, transportant de temps en tempsquelquestouristesou des habitants de l’île, quiensuitepassentleur été sur l’île de Silba, dans uncalme le plus parfait,dans cet endroitoù la notion de stress est inconnue … Un bureau de poste, des restaurants et un cabinetmédicaloffrentunediversitéjustesuffisante pour que les locauxpuissentpasser un peu de tempsautre part, lorsqu’ils ne sontpasjustement en train d’essayer de pêcher de la mer de quoipréparer le dîner.

Pour le capitaine de bateaujetant l’ancresur l’île de Silba, cetteîle, qui est,peut-être d’unemanière un peutropexagérée, égalementappelée la «porte de la Dalmatie», peutoffrir un avant-goût de l’archipel des Kornati. Les bellesplages de sable fin, les eaux d’unepureté et d’unetransparenceparfaites, auxrefletsturquoises et le grand nombre d’heures d’ensoleillementrendent l’îlepresquemagique. De plus, le port de Saint Ante (Luka) attend les marinsdansunebaieprotégée des vents, protégeantainsi les voiliers des tempêtes.

Il est égalementpossible de jeter l’ancredans la baie de JuzniPorat, à l’abri des vents. Cependant, cela fait depuis 2018 que des permis pour les champs de bouées, figuranttoujoursdanscertainscatalogues, n’ont plus été octroyés.

 

L’île de Silba, surla mer Adriatique