Blog

Aktion „Sicherheit auf See“ der kroatischen Behörden: Bei 398 kontrollierten Schiffen 142 Verstöße festgestellt

L’opération « Sécurité en mer » des autorités croates : Concernant les 398 bateaux contrôlés, 142 amendes ont été infligées

Adria, Croatie, Highlights (SeaMagazine), Nouveautés, Top Nouveautés

Les autorités croates responsables de la marine ont mené une opération concentrée, le 31 juillet 2019, nommée « Sécurité en mer » ; dans le cadre de l’opération, 101 collègues ont effectué le contrôle de 398 bateaux de différentes catégories. 142 amendes ont été infligées représentant un montant total de 260.219 kunas.

Depuis le communiqué de presse du Ministère croate de la Marine, l’on peut apprendre « qu’en moyenne, environ 170.000 bateaux charters, 30.000 bateaux de sport et de plaisance ont navigué en saison sur la mer croate et les ports de l’Adriatique ont enregistré plus de 750.000 entrées et départs, ce qui signifie une augmentation de 10% par an. C’est pourquoi l’opération coordonnée, menée cette année a été effectuée principalement par les bureaux et services de l’action extérieure avec l’objectif d’apporter des changements positifs pour les usagers des voies maritimes sur trois point importants : du point de vue pédagogique, en général améliorer la sécurité en mer ; prendre des mesures préventives pour réduire au minimum le nombre des accidents et incidents en mer et de cette manière, exercer des effets positifs pour atteindre l’objectif prioritaire, notamment la protection de la vie humaine, l’écosystème sensible de l’Adriatique ainsi que la propriété de la mer (traduit librement du croate) ».

Le Ministère considère que la raison la plus fréquente conduisant toujours à de graves accidents reste la navigation à grande vitesse à une distance de moins de 300m de la côte et la mise en danger des nageurs qui en résulte. Un tel incident a eu récemment lieu quand un délit a été établi sans accident, notamment dans le domaine de Malinska, un accident mortel s’est passé quand un bateau de sport a percuté une nageuse de 21 ans.

A part cela, le Ministère informe que dans l’avenir, il y aura des contrôles renforcés pour vérifier, si les capitaines de bateau ne sont pas sous l’influence de l’alcool ou de stupéfiants quand ils conduisent le navire. Dans l’avenir, le contrôle des équipements et du nombre autorisé des passagers à bord sera également renforcé.

SeaHelp saisit cette occasion pour informer que la règle selon laquelle ce n’est pas la personne titulaire d’un valide permis de conduire mais c’est une personne connue par elle et dont elle fait confiance qui conduit le bateau en sa présence, n’est pas valable en Croatie. Dans ce pays, c’est le titulaire du valide permis de conduire qui doit être à la gouverne.